AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Course Matinale[PV Lucas]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lucas Greyson
P'tit(e) Nouveau(elle)
P'tit(e) Nouveau(elle)
avatar

Nombre de messages : 44
Coté Coeur: : Emmah... Please, let me give you... my soul.
Date d'inscription : 25/02/2008

~Plus d'infos~
Âge: 19 ans
Humeur:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Course Matinale[PV Lucas]   Dim 16 Mar - 19:43

Ainsi, elle aimerait lire son livre. Un sourire s'extirpait de ses lèvres lorsqu'il l'entendit dire ça. C'était flatteur, surtout lorsqu'elle disait que cela l'aiderait à avancer dans la vie, Lucas ne savait pas vraiment si son oeuvre pourrait l'y aider, mais, puisqu'elle désirait avoir son livre, le jeune homme lui demanda un instant de patience, fouillant dans son sac. De là, il en sortait un livre, son livre, le premier qu'il avait acheté chez le libraire pour lui porter chance, disons qu'il croyait en cela. Depuis c'était légèrement la maladie de la page blanche, Lucas ne trouvait pas l'inspiration pour un tout nouveau livre... Enfin, son bras se tendait vers elle pour le lui donner avec un sourire des plus doux et confiant.

"Si tu veux le lire, prend le, il a une forte valeur à mes yeux, c'est un peu mon porte bonheur bien qu'il ne m'ai encore rien apporté jusqu'ici, peut être qu'avec toi, ça changera. C'est adorable de vouloir me surveiller sur le terrain de basket, je suis un grand garçon mais disons que d'avoir quelqu'un comme toi en train de m'encourager me rendrait plus confiant sur un terrain."

Emmah se tournait ensuite vers la fenêtre pour regarder quelque chose avec attention ne serais-ce qu'une seconde, ne tournant son visage qu'à moitié, Lucas pouvait apercevoir l'oiseau du coin de l'oeil, comme chez elle, un froncement de sourcil fut provoqué. Lui qui venait de parler de corbeaux, un oiseau faisait son apparition... Etais-ce un signe? Lui qui croyait en ce genre de choses, posa à nouveau son regard sur Emmah pour l'observer avec beaucoup d'attention, un tout autre regard le temps d'un instant, un regard si chaud et émotionnel avant de s'évaporer. Alors qu'il l'écoutait rire à la citation venant de sa mère, ce qui provoqua un nouveau sourire sur ses lèvres, au point de ne pas se rendre de compte qu'il avait totalement baisser les armes.

Il tira une légère grimace lorsqu'elle lui posa cette question, comment faire... Disons... Comment lui expliquer ce qu'il en avait retiré? Le voilà qui cherchait ses mots, c'est alors qu'il se décida à lui en parler. Ses lèvres s'entrouvraient, racontant à Emmah que sa première nuit amoureuse avait été fort mouvementée, en riant lui même, lui qui en avait fait sa vie, de cette première nuit avec la femme qu'il pensait être, la seule. Cependant, à présent, Lucas en comprenait le sens plus profond. La volonté d'être un avec cette fille n'avait pas été, cette fabuleuse force sentimentale qui aurait du les lier n'avait jamais vraiment existé. Mais lui, s'était voilé les yeux si longtemps avant d'en fin se libérer de cette prison mensongère.


"J'ai compris que, il me fallait aujourd'hui trouver le véritable amour afin de montrer au monde entier que ces sentiments ne peuvent être plus forts et que mes promesses sont vraies et profondes. Enfin tout ça est compliqué, j'espère que tu as compris ce que je veux dire. Je suis un homme et je reconnais mes tords, et je m'en veux d'avoir cru que la gloire y changerait quoi que ce soit."

Un signe de la tête vers Emmah, c'était l'heure de se rendre en cours, il était temps pour les deux amis de prendre le chemin de l'Université. L'attendant tout en ayant un tout nouveau visage, tout comme libéré de chaînes lourdes et présentes depuis des années. Si elle voulait le faire fondre, la Blondinette était en bon chemin, en tout cas, avec elle il était bien différent de sa froide personne habituelle. Un regard ves elle, au fond de lui, Lucas espérait vraiment qu'Emmah était cette personne qu'il attendait depuis déjà tellement de temps, la personne qui se dresse sur sa voie pour qu'ils puissent continuer ensemble l'épreuve de la vie. Etrangement, le jeune écrivain semblait carrément lui ouvrir la porte pour pénétrer dans son monde quand elle le souhaiterait.


"Ne regardons pas en arrière et ne pleurons pas sur le passé, car il est passé et ne nous en faisons pas pour le futur, car il n'est pas encore arrivé. Vivons dans le présent, et faisons-en quelque chose de magnifique qui vaille la peine qu'on sen rappelle. Le changement arrive comme le petit vent qui agite les rideaux à l'aube et le parfum furtif des fleurs sauvages que l'herbe chevauche."

Pour lui, ces phrases voulaient tout dire, à présent avancer sans regarder derrière soit, il s'adressait à nouveau à Emmah pour lui dire que c'était encore une des choses que sa mère lui avait dit, c'était vrai, sa mère était forte et en avait fait quelqu'un de bien et surtout, un battant. Et c'était d'ailleurs ce qui ressortait de sa personnalité, semblant presque encourager toutes les personnes pouvant s'en approcher et leur donner une toute nouvelle force. Un sourire vers la belle blondinette, comprendrait elle le sens profond des phrases qu'il lui adressait à présent?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emmah Johnson
~ Admin ~
~ Admin ~
avatar

Nombre de messages : 592
Age : 29
Coté Coeur: : Lucas Greyson «3 I've loved you since the first moment we locked eyes
Date d'inscription : 23/11/2007

~Plus d'infos~
Âge: 19 ans
Humeur:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Course Matinale[PV Lucas]   Lun 17 Mar - 22:43

Lorsque Lucas cherchent dans son sac, elle le regarde d'un regard purement interrogatoire. Il a son livre sur lui ?.. Complètement surprise et bien sure contente, elle elle prend le livre et passe sa main délicatement sur la première face, comme si c'était un parchemin précieux et comme pour délicatement enlever la poussière dessus. Bien qu'il n'y ai pas de poussière sur le livre, Emmah en prend déjà bien soin, passant une main, voir même frôler, sur le dessus. Elle baisse les yeux sur la couverture du livre, disant le titre de celui-ci à voix haute, "Meutre de Corbeaux, Parlement de Hiboux", et elle finit par remonter les yeux vers Lucas. Elle est certaine que le livre à Lucas lui permettrait de continuer.. De la renforcer. Le regard qu'elle offre à Lucas est un regard de bonté, de douceur, de délicatesse.

-Il ne t'a rien apporté ?... Bah si il t'a apporter quelque chose !... Moi.


Dit-elle d'un ton amusé. Elle rit légèrement puis colle le livre à Lucas, involontairement, contre sa poitrine. Elle baisse les yeux en riant et les lève vers Lucas. Bon bien sure elle rigolait, elle ne disait pas ça sérieusement... Mais.. C'est vrai qu'ils se sont rencontrés et qu'il lui a prêté son livre... Peut-être que le livre à quelque chose à faire avec leur rencontre, qui sait ?

-Alors c'est décidé ! Toi et moi nous allons nous inscrire. Toi en tant que Joueur de basket et moi en tant que Cheerleader. Et je vais garder un oeil sur toi, Lucas Greyson ! Tout pour te redonner cette confiance sur le terrain !

Dit-elle en ponctuant ses dires par le plus doux et sincères des sourires. Si la venue du corbeau est un signe ? Peut-être. Enfin, cela faisait légèrement frissonner Emmah mais bon, elle repose son regard sceptique sur Lucas et rit. Riant encore, elle voit bien que Lucas lui sourit. Elle devient alors très à l'aise avec Lucas.. Vraiment ! Elle sent qu'il a baisser entièrement ses armes et qu'Emmah peut vraiment pénétrer dans sa bulle.. Son monde. Ce qui rend Emmah grandement heureuse car elle-même a de la misère à laisser pénétrer les gens dans son monde mais, étrangement, pas Lucas. Elle se sent si attachée à lui, comme s'ils ont vécu la même chose ... Ce qui n'est pas entièrement vrai, d'ailleurs. Mais même à cela, elle sent comme si elle et Lucas se comprennent bien.. Même très bien.


Emmah est parfois la signification des blagues sur les blondes. Elle peut être intelligente par bouts mais très imbécile dans le reste des fois. Maintenant elle ne faisait que rire. Elle savait ce que Lucas voulait dire et elle trouve ça mignon qu'il lui explique avec cette.. Gêne ? Mis de côté les rires et les blagues, Emmah offre son entière écoute à Lucas. Elle hoche positivement la tête parfois, pour lui montrer qu'elle comprend ce qu'il veut dire. Elle lui explique que parfois, notre "premier", dans son cas sa "première", n'est pas nécessairement la personne de notre vie. Et qu'elle est heureuse de voir qu'il s'est libérer de son "aveuglement".

-Parfois, Lucas... Quand on aime profondément quelqu'un, ce genre d'acte ne compte pas. Montrer à quelqu'un que nous l'aimons ne se limite pas par cet acte ! Mais il y a certaines personnes qui prennent cela pour acquis... Je comprends ce que tu veux dire, rassure-toi ! Et c'est bien que tu reconnais tes tord puisque certaines personnes préfèrent ne pas plier leur égo... Ne pas faire mal à leur orgueil et blâmer les autres. Mais c'est bien que tu n'es pas ce genre de personne.

Elle sourit à Lucas et hoche positivement la tête à son signe de tête voulant dire qu'il est temps pour les cours. Elle se dirige vers la sortie du gymnase avec Lucas. Elle n'a pas trop parler d'elle, ce qu'elle a bien aimé puisqu'elle ne veut pas toujours tout centrer sur sa petite personne. Elle a une grande qualité : Celle d'être présente pour les autres et de les mettre dans le centre de l'attention. Si Lucas se sent libéré, c'est excellent, elle a accomplit une fois de plus ce qu'elle a comme but. Rendre les autres heureux avant de se rendre heureuse elle-même. Emmah a remarqué que Lucas n'est pas comme il a été au début de leur rencontre. Il est maintenant plus souriant, plus doux et plus bavard. Au début il était tout le contraire, ce qu'Emmah adore. Elle lève les yeux vers Lucas et elle lui sourit. Serait-elle prête à "move on" avec Lucas ? C'est certain qu'elle y pense, elle aimerait que Lucas soit cette personne qui l'attend au bout de ce long tunnel noir... Qu'il soit celui qui l'accueil à la lumière du tunnel. Lucas ouvre la porte de son monde à Emmah, et elle y pénètre sans hésitation. Elle, elle laisserait Lucas pénétrer dans son univers aussi. Prête à lui parler comme il lui a parler. Elle l'écoute parler tout en marchant lentement.

-Tu as raison, Lucas. Le passé est..Passé. Et le future n'est pas arrivé. Nous n'avons que le présent. Je crois que notre rencontre en vaut la peine d'être rappellée...Je sais pas pourquoi mais c'est comme un sentiment vague. Tu sais le genre de sentiment qu'on a le premier jour d'été, quand il fait très beau ?..Le sentiment de bonheur et de chaleur que nous avons ?... C'est pareil comme ça, pour moi.


Elle lui sourit et finalement baisse les yeux vers ses pieds en motion. Elle lui dit que sa mère est une femme qui a surement beaucoup vécue. Qu'elle doit être énormément forte maintenant et que, même si elle ne la connais pas, elle l'admire quand même. Elle lui dit qu'il est chanceux d'avoir sa mère... Elle donnerait n'importe quoi pour avoir ces mêmes paroles venant de sa mère. Finalement, pour mettre un peu de sourire à cette conversation, elle lève les yeux à Lucas et lui sourit grancement, malgré la peine qui l'envahit à la mémoire d'Anna Sawyer, sa mère. Elle comprend le sens de ses phrases mais des fois elle doit chercher dans le profond de son être... Mais c'est bien quand même.


-Tu m'accompagnes à mon cours ?


Demande la jolie blondinette avec un sourire qui ne méritait pas de refus !

_________________
If love is tragic, then give me tragedy. Because I wouldn't give it back for the world.

You're Always Saving Me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Course Matinale[PV Lucas]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» STANLEY LUCAS, POUR QUI SE PREND IL?
» STANLEY LUCAS CONTRE-ATTAQUE
» a LA NEG EGRI,SE STANLEY LUCAS
» LUCAS a menti au sujet de fevry.
» Stanley Lucas enrage contre ses allies.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oxford University :: L'UNIVERSITE :: ____ Le GymnaSe :: Vestiaires-
Sauter vers: